Conférence Annuelle sur les Droits de l'Homme

L’Université Internationale des Droits de l’Homme est une réunion de spécialistes et d’experts ayant comme objectif le renouvellement et le perfectionnement des programmes de formation dans le domaine des droits de l’homme. Parmi les participants aux cours on dénombre des membres du Conseil Supérieur de la Magistrature, des juges, des magistrats de la Cour Constitutionnelle et de la Haute Cour de Cassation et Justice, de la Cour d’Appel et du Parquet auprès de la Haute Cour de Cassation et Justice et autres parquets, des cadres universitaires, des représentants des ministères et des organisations gouvernementales et non gouvernementales, des experts et des spécialistes dans les droits de l’homme du pays et de l’étranger.
 Cette modalité de formation qui est organisée annuellement depuis 1994 s’adresse principalement aux spécialistes du domaine des droits de l’homme, aux représentants des professions juridiques, aux étudiants en droit ou en d’autres domaines d’étude qui ont suivi ou sont en cours de suivre des programmes de master ou de doctorat dans le domaine des droits de l’homme.

Éditions

2014   2015   2016 

2014

La 20ème édition de l’Université Internationale des Droits de l’Homme ayant comme thème „Développement des méthodes nouvelles et des moyens de promotion des droits de l’homme”, a été organisée par l’Institut Roumain pour les Droits de l’Homme en collaboration avec l’Association pour les Nations Unies de Roumanie (ANUROM), la Chaire UNESCO pour les droits de l’homme, la démocratie, la paix et la tolérance et l’Association du Club de Cheia „Victor Dan Zlătescu”, et avec le concours des membres de l’Académie Internationale de Droit Comparé (AIDC), de l’Institut International de Droit d’Expression Française (IDEF), de l’Institut de Droit Européen (ELI) et la participation des représentants du Sénat, de la Chambre des Députés, du Conseil Législatif, du Ministère des Affaires Extérieures, du Ministère du Travail, de la Famille, de la Protection Sociale et des Personnes Agées, du Ministère des Affaires Intérieures, du Ministère de l’Education Nationale et de l’Agence Nationale des Fonctionnaires Publics, s’est déroulée dans le contexte de la 20ème anniversaire de la consécration par l’ONU de l’Année Internationale de la Famille et de la Journée Internationale de la Famille.
Les thèmes abordés dans le cadre des sessions plénières et des sections ont inclu :

  • Promotion et protection des droits de l’homme au sein du système de l’ONU;
  • Le Conseil de l’Europe et le processus de réforme au niveau de la Cour Européenne des Droits de l’Homme;
  • La Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne dans la perspective du programme 2013-2017 de l’Agence pour les Droits Fondamentaux de l’Union Européenne (FRA)
  • Le système national de promotion et de protection des droits de l’homme;
  • Rôle du Conseil législatif dans le processus d’élaboration de la législation;
  • Elaboration des politiques dans le domaine de la justice dans l’Union Européenne pour l’avenir ;
  • Aspects théoriques relatifs aux droits de l’homme dans le Code civil et le Code de procédure civile et la jurisprudence des instances nationales et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme;
  • Cadre légal et institutionnel de la protection des droits des personnes handicapées;
  • Aspects relatifs au droit fondamental à la protection de la santé;
  • Aspects théoriques concernant les droits de l’homme dans le Code pénal et dans le Code de procédure pénale et la jurisprudence des instances nationales et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme;
  • Moyens contentieux et non contentieux de protection et de promotion des droits de l’homme;
  • Education dans le domaine des droits de l’homme et éducation juridique;
  • Documentation dans le domaine des droits de l’homme.

La 20ème édition de l’Université à laquelle ont participé des experts, chercheurs, représentants des organisations internationales, représentants des institutions gouvernementales et non gouvernementales, cadres universitaires, magistrats, doctorants et masterands, s’est terminée par une évaluation des cours et la formulation des propositions visant l’élaboration des méthodologies nouvelles dans l’activité de recherche et de formation dans le domaine des droits de l’homme.


Retour aux Éditions


2015

La 21ème édition de l’Université Internationale des Droits de l’Homme ayant comme thème „L’Organisation des Nations Unies à 70 ans”, organisée par l’Institut Roumain pour les Droits de l’Homme en collaboration avec l’Association pour les Nations Unies de Roumanie (ANUROM), la Chaire UNESCO pour les droits de l’homme, la démocratie, la paix et la tolérance et l’Association du Club de Cheia „Victor Dan Zlătescu”, et avec le concours des membres de l’AIDC, de l’ELI, de l’IDEF et la participation des représentants du Sénat, de la Chambre des Députés, du Conseil Législatif, du Ministère des Affaires Extérieures, du Ministère du Travail, de la Famille, de la Protection Sociale et des Personnes Agées, du Ministère des Affaires Intérieures, du Secrétariat Général du Gouvernement, a eu lieu dans le contexte de la 70ème anniversaire de la création de l’Organisation des Nations Unies, de la 60ème anniversaire de l’adhésion de la Roumanie à l’ONU, ainsi que de la 70ème anniversaire de la création de l’UNESCO – l’organisation scientifique et culturelle des Nations Unies.
Les travaux , déroulés en sessions plénières et en sections, ont abordé une large thématique, incluant :

  • L’Organisation des Nations Unies à 70 ans;
  • Promotion et protection des droits de l’homme dans le système de l’Organisation des Nations Unies;
  • Instruments et mécanismes de l’ONU relatifs aux droits de l’homme;
  • Le projet de l’ONU „Alliance des civilisations”;
  • 60 ans depuis l’adhésion de la Roumanie à l’ONU;
  • 70 ans depuis la création de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture – UNESCO;
  • L’évolution après 2015 au niveau de l’ONU et de l’UNESCO;
  • Organisations, instruments et mécanismes régionaux de promotion et de protection des droits de l’homme au sein du Conseil de l’Europe, de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe et de l’Union Européenne;
  • La Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne dans la perspective du programme 2013-2017 de l’Agence pour les Droits Fondamentaux de l’Union Européenne (FRA);
  • Le système national de promotion et de protection des droits de l’homme;
  • Protection et promotion des droits de l’homme dans la Constitution de la Roumanie;
  • Protection et promotion des droits de l'homme dans le projet de loi portant modification de la Constitution de la Roumanie
  • Droit comparé des droits de l’homme, thème dédié à la mémoire de l’homme de science français Roland Drago, membre de l’Institut Français, ex-secrétaire général de l’Académie Internationale de Droit Comparé de Paris;
  • Education juridique et éducation pour les droits de l’homme. Le rôle de l’éducation continue;
  • Nouveaux défis dans le domaine des droits de l’homme

On a souligné au cours des débats l’importance de la relation établie entre l’ONU et l’Union Européenne, on a mis en évidence l’importance de l’activité du Conseil de l’ONU pour les Droits de l’Homme et du mécanisme de l’examen périodique universel (EPU).
Comme chaque année, la XXIème édition de l’Université, qui a bénéficié de la participation des experts, chercheurs, représentants des organisations internationales, représentants des institutions gouvernementales et non gouvernementales, cadres universitaires, magistrats, doctorants et masterands, s’est terminée par l’évaluation des cours, suivie par des propositions et par la remise des diplômes, certificats et attestations de participation.


Retour aux Éditions


2016

La 22ème édition de l’Université Internationale des Droits de l’Homme a été organisée par l’Institut Roumain pour les Droits de l’Homme en collaboration avec l’Association pour les Nations Unies de Roumanie (ANUROM), la Chaire UNESCO pour les droits de l’homme, la démocratie, la paix et la tolérance et l’Association du Club de Cheia „Victor Dan Zlătescu”, et avec le concours des membres de l’AIDC, de l’ELI, de l’IDEF et la participation des représentants du Sénat, de la Chambre des Députés, du Conseil Législatif, du Ministère des Affaires Extérieures, du Ministère du Travail, de la Famille, de la Protection Sociale et des Personnes Agées, du Ministère des Affaires Intérieures, du Secrétariat Général du Gouvernement, ayant comme thème „Droits de l’Homme: réalités et perspectives”.
L’événement s’est déroulé dans le contexte de la 50ème anniversaire de l’adoption du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et de la 10ème anniversaire de la création du Conseil de l’ONU pour les Droits de l’Homme.
Les travaux se sont déroulés dans des sessions plénières suivies des débats et ont abordé les thèmes suivants :

  • Droits de l’Homme : réalités et perspectives. 60ans depuis l’adoption du Pacte international relatif aux droits civils et politiques et du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. 10 ans depuis la création du Conseil de l’ONU pour les Droits de l’Homme;
  • Droit à l’éducation – un droit fondamental de l’homme. L’éducation – vecteur et force motrice dans le processus du développement durable;
  • Libertés religieuses et activité publique;
  • Droits de l’homme dans le système de l’ONU. Instruments et mécanismes de protection des droits de l’homme;
  • Droits de l’homme au niveau régional européen. Instruments et mécanismes. Le Conseil de l’Europe et l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe;
  • L’Union Européenne et les droits de l’homme. La Charte des droits fondamentaux de l’UE. L’Agence pour les Droits Fondamentaux de l’UE.
  • Lors de cette édition on a passé en revue le Rapport sur les droits fondamentaux en 2016 qui a été présenté dans le cadre du Forum des Droits de l’Homme 2016, organisé par l’Agence pour les Droits Fondamentaux de l’UE, et qui résume et analyse les évolutions majeures dans le domaine des droits fondamentaux dans l’UE au cours de l’année 2015, avec des propositions de mesures à prendre dans les domaines suivants : égalité et non discrimination; racisme, xénophobie et formes d’intolérance associées; intégration des Roms; société informationnelle, protection de la vie privée et des données; droits de l’enfant; l’accès à la justice, y compris les droits des victimes des infractions.
  • La transposition dans la législation nationale des règlements internationaux et européens
  • Education pour tous - un processus permanent, multidimensionnelle – de l’instruction scolaire et la formation professionnelle à la construction des capacités, la communication illimitée et la promotion de la sensibilisation publique. L’importance de la méthodologie pour la recherche scientifique;
  • L’éducation en Roumanie. Règlements, expériences et tendances dans les politiques de réforme de l’enseignement. Education juridique et pour les droits de l’homme;
  • Codification en droit: droit international; droits de l’homme; droit civil; droit pénal; droit fiscal; droit des affaires;
  • Droits de l’homme dans l’activité d’administration de la justice: éthique et responsabilité des juges; formation des juges; justice et société; processus équitable dans un délai raisonnable; indépendance du pouvoir juridique;
  • Education inclusive et de qualité à tous les niveaux, à partir de la petite enfance, en passant par la formation primaire, secondaire, tertiaire, technique et vocationnelle;
  • Droits de l’homme en Roumanie. Nouveaux défis dans le domaine des droits de l’homme: migration; terrorisme; droit au bonheur; milieu d’affaires et droits de l’homme.

Dans le cadre de ces manifestations une expositions de livres a été organisée comprenant une variété de volumes parus sous l’égide de l’IRDH.
La 22ème édition de l’Université, à laquelle ont participé des experts, chercheurs, représentants des organisations internationales, représentants des institutions gouvernementales, cadres universitaires, magistrats, doctorants et masterands, s’est terminée par l’évaluation des cours, suivie par des propositions et la remise des diplômes, certificats et attestations de participation.


Retour aux Éditions